La province de Namur, au coeur de votre quotidien / Ecole Hotelière de la Province de Namur


Adresse
Site de la Citadelle
Avenue de l'Ermitage 7 5000-Namur (Citadelle)

Site de la Citadine
Rue Eugène Thibault 1B 5000-Namur
E-mail
Téléphone
081 / 77 68 18 - 081 / 77 68 34
Responsable
  • VAN de WOESTYNE Dominique
  • Directrice ff
Les stages
Les stages à l’Ecole Hôtelière Provinciale de Namur font partie intégrante de la formation et en font sa spécificité. Ils sont obligatoires pour tous les élèves âgés de 15 ans (au moment du stage) jusqu’en 5ème et en cas de spécialisation en 7ème. Ils se déroulent chaque année scolaire principalement durant la période estivale. Nos élèves sont confiés aux mains de professionnels expérimentés et reconnus dans le milieu de l’hôtellerie en Belgique ou à l’étranger. Nos « maîtres de stage » sont majoritairement diplômés de notre école (85%) ce qui nous permet de garantir une continuité de nos valeurs et de notre enseignement de génération en génération. Nos maisons partenaires sont réévaluées chaque année sur base de critères objectifs et d’exigences spécifiques (qualité, pédagogie etc.).

Vous voulez vous faire une idée de nos maisons...C'est ici que ça se passe

A l’Ecole Hôtelière Provinciale de Namur, la désignation des stages se fait par un groupe de travail (direction, chefs d’atelier et coordinateur des stages) et sur base de critères objectifs et pédagogiques stricts (résultats scolaires, rapport(s) de stage antérieur(s), comportement scolaire, motivation, intérêts de l’élève, situation géographique dans la mesure du possible, etc…).

Chaque année, le coordinateur de stage rencontre individuellement chaque élève afin d’établir son profil, ses besoins spécifiques, ses objectifs et fait l’évaluation du stage précédent quand l’élève est concerné (analyse du carnet et du rapport de stage). Sur ces bases, il établit, avec ses connaissances spécifiques de chaque intervenant (chef de cuisine/Maître d’hôtel), un projet de stage (panel de 10 maisons de stage) qui sera débattu par le groupe de travail.
Le choix de la maison de stage de chaque élève résulte d’une décision collégiale mûrement réfléchie et d’une longue réflexion en aval. L’élève ne choisit pas son lieu de stage, le stage lui est désigné avec la meilleure concordance pédagogique possible et les meilleures opportunités professionnelles.

Les stages sont évolutifs dans leurs difficultés et adaptés au développement personnel de chaque élève. En fin de cursus scolaire et diplômés, nos élèves auront connu des structures telles que la restauration en brasserie, la bistronomie et la gastronomie voire la haute gastronomie ou le monde des palaces.
Afin d’harmoniser la formation de tous nos élèves en fin de scolarité et de les préparer au mieux à la certification de leur diplôme, le dernier stage obligatoire est organisé dans notre école d’application : le Château de Namur. Cet outil pédagogique, unique en Wallonie et en Belgique, est un des fleurons de la gastronomie namuroise.

Après la certification (fin de 6ème), les élèves ont la possibilité de faire un dernier stage sur base du volontariat dit « stage préprofessionnel ». Fruit d’une concertation avec les étudiants, ces stages se font en Belgique ou à l’étranger et sont très prisés par la section humaniste de notre école (formation en 2 ans). Ces derniers échanges professionnels sont, dans 95% des cas, clôturés par la signature d’un contrat de travail avec la maison de stage.
Les stages à l’étranger se font souvent dans le cadre du programme Erasmus+ développé depuis 2018 par l’Ecole Hôtelière Provinciale de Namur.
Les élèves qui bénéficient d’une bourse Erasmus+ (qui couvre la totalité des frais du stage) sont sélectionnés sur des critères stricts (techniques et linguistiques) et sur le même schéma de désignation que les stages obligatoires. Les élèves doivent avoir obligatoirement 18 ans. Ces projets concernent très souvent des élèves néo-diplômés ou de 7ème.

Ces stages peuvent se dérouler dans tous les pays de l’union européenne. Dans la réalité, les pays limitrophes avec la Belgique (France, Pays-Bas, Allemagne, …) ou dans le bassin méditerranéen (France, Espagne, Italie, …) sont favorisés.

L’objectif étant également linguistique, les critères du groupe de travail sont élargis aux avis des professeurs de langue. Certains élèves avec des connaissances linguistiques spécifiques (par exemple : contexte familial) peuvent, s’ils le souhaitent, accéder à des stages dans des pays dont ils maitrisent la langue.
Ces stages spécifiques permettent, en plus de se perfectionner en langues étrangères :
  • D’aborder d’autres techniques culinaires ou en salle spécifique à chaque pays et à leurs coutumes et traditions.
  • De rencontrer d’autres mentalités, de partager d’autres points de vue,
  • De rencontrer des stagiaires du monde entier,
  • De se dépasser.